Actions culturelles à destination des jeunes publics

En lien avec le spectacle Vieillardises

Le spectacle est toujours suivi d’un bord de scène. C’est un moment de rencontre entre le public et les artistes qui permet de prolonger le spectacle, d’en comprendre la genèse, les enjeux sous-jacents. Pour tous, c’est un temps convivial de partage, d’expression et de réflexion autour du spectacle.
Pour aller plus loin encore, nous vous proposons plusieurs parcours d’exploration à destination des jeunes publics (écoles élémentaires, centres sociaux, collèges, lycées option « aide à la personne »).

La thématique de la grande vieillesse reste au cœur de ces ateliers, que ce soit à travers la manipulation d’objets, la création de son propre personnage ou le parcours de réflexion.

Certains des parcours proposés peuvent donner lieu à des projets intergénérationnels.

options communes à tous les parcours

Médiation en amont

Cette séance qui permet de préparer au spectacle est menée par la médiatrice culturelle de la compagnie.. C’est une introduction ludique pour aborder le thème de la grande vieillesse, et apprivoiser ce qu’est le théâtre d’objet.

Correspondance épistolaire

Quel que soit le parcours choisi, nous vous encourageons vivement à engager une correspondance épistolaire avec des anciens de votre quartier (maisons de retraite, associations…). Cet échange vient inspirer et nourrir les ateliers menés par nos intervenants. Pour les enfants, c’est l’occasion de donner une dimension réelle à leurs représentations ou réflexions sur la grande vieillesse. Pour les anciens c’est l’occasion de se raconter à l’extérieur… raconter aussi qui ils sont aujourd’hui. Un petit doc fourni par la compagnie propose quelques pistes à explorer.

options communes à tous les parcours

Médiation en amont

Cette séance qui permet de préparer au spectacle est menée par la médiatrice culturelle de la compagnie.. C’est une introduction ludique pour aborder le thème de la grande vieillesse, et apprivoiser ce qu’est le théâtre d’objet.

Correspondance épistolaire

Quel que soit le parcours choisi, nous vous encourageons vivement à engager une correspondance épistolaire avec des anciens de votre quartier (maisons de retraite, associations…). Cet échange vient inspirer et nourrir les ateliers menés par nos intervenants. Pour les enfants, c’est l’occasion de donner une dimension réelle à leurs représentations ou réflexions sur la grande vieillesse. Pour les anciens c’est l’occasion de se raconter à l’extérieur… raconter aussi qui ils sont aujourd’hui. Un petit doc fourni par la compagnie propose quelques pistes à explorer.

parcours théâtre d'objets

parcours éclair
1h

C’est une première introduction ludique au théâtre d’objet, le plaisir de la découverte en 1 séance.

1⁄2 classe ou groupe de 12 à15 enfants maximum par intervenant-marionnettiste (pour 1 classe entière, comptez 2 intervenants-marionnettistes)

parcours découverte
3h

C’est une initiation à la technique du théâtre d’objets où l’enfant apprend les codes de la manipulation (travail de la respiration, du regard, des déplacements des objets, présence du manipulateur, voix…).
Le plaisir de la découverte et d’apprendre à faire vivre un personnage sont au cœur de ce parcours.

1⁄2 classe ou groupe de 12 à15 enfants maximum (pour 1 classe entière, comptez 2 intervenants-marionnettistes)

parcours approfondi
8h

C’est un parcours de création avec restitution. Après avoir été initiés aux codes de la manipulation du théâtre d’objet, les enfants créent leur propre personnage, écrivent leurs scénettes et les présentent devant public en fin de parcours sous une petite forme conviviale.

1⁄2 classe ou groupe de 12 à15 enfants maximum (pour 1 classe entière, comptez 2 intervenants-marionnettistes)

Ce parcours peut donner lieu à des projets intergénérationnels.

parcours philo

à partir de 3 séances

Elaboration d’une réflexion approfondie autour des thèmes abordés en filigrane dans le spectacle : Qu’est-ce que vieillir ? C’est quoi le bonheur ? A t-on besoin d’être accompagné ? C’est quoi être vivant ? Et la mort, c’est quand ? etc.

Les ateliers sont menés par un intervenant formé à la pratique SEVE (Savoir Être et Vivre Ensemble).

1⁄2 classe ou groupe de 12 à 15 enfants maximum (pour une classe entière, compter 2 interventions)

Ce parcours peut donner lieu à des projets intergénérationnels.

la masure cadencée ● spectacle vivant ● Lyon & région Auvergne-Rhône-Alpes
site cataluna 2021mentions légales & confidentialité