Projets intergénérationnels

En lien avec le spectacle Vieillardises.

Nous vous proposons de prolonger le spectacle en invitant enfants et anciens à se mettre en lien, à continuer de se découvrir… Découvrir ce qui les relie, ce qui les rassemble, à travers le temps.

Tous ces projets intergénérationnels tiennent compte des difficultés liées à la crise sanitaire que nous traversons.

Quand les choses s’apaiseront véritablement, la rencontre physique entre jeunes publics et anciens permettra de porter les projets un peu plus loin encore.
Il tient à cœur à la compagnie de tisser des ponts entre le spectacle et la vraie vie.

options communes à tous les parcours

Médiation en amont

Cette séance qui permet de préparer au spectacle est menée par la médiatrice culturelle de la compagnie.. C’est une introduction ludique pour aborder le thème de la grande vieillesse, et apprivoiser ce qu’est le théâtre d’objet.

Correspondance épistolaire

Quel que soit le parcours choisi, nous vous encourageons vivement à engager une correspondance épistolaire avec des anciens de votre quartier (maisons de retraite, associations…). Cet échange vient inspirer et nourrir les ateliers menés par nos intervenants. Pour les enfants, c’est l’occasion de donner une dimension réelle à leurs représentations ou réflexions sur la grande vieillesse. Pour les anciens c’est l’occasion de se raconter à l’extérieur… raconter aussi qui ils sont aujourd’hui. Un petit doc fourni par la compagnie propose quelques pistes à explorer.

options communes à tous les parcours

Médiation pour les enfants, en amont du spectacle

Cette séance qui permet de préparer au spectacle est menée par la médiatrice culturelle de la compagnie.. C’est une introduction ludique pour aborder le thème de la grande vieillesse, et apprivoiser ce qu’est le théâtre d’objet.

Correspondance épistolaire enfants-anciens

Quel que soit le parcours choisi, nous vous encourageons vivement à engager une correspondance épistolaire entre les enfants (écoles, collèges, centres de loisirs, périscolaire…) et les anciens d’un même quartier (maisons de retraite, associations…). Cet échange vient inspirer et nourrir les ateliers menés par nos intervenants. Pour les enfants, c’est l’occasion de donner une dimension réelle à leurs représentations ou réflexions sur la grande vieillesse. Pour les anciens c’est l’occasion de se raconter à l’extérieur… raconter aussi qui ils sont aujourd’hui. Un petit doc fourni par la compagnie propose quelques pistes à explorer.

autour des objets

8h

« De l'objet ressenti à l'objet animé », ateliers pour les anciens...

Objet-mémoire, objet-obstacle, objet-repère, objet-évasion… l’objet est porteur d’intime. Dans ces ateliers, il est support de jeu et d’expression pour permettre aux personnes âgées d’exprimer ce qu’elles traversent dans leur nouvelle vie au quotidien à l’EHPAD.
Progressivement les ateliers mènent à l’objet animé en convoquant l’imaginaire de chacun.

… en lien avec le « parcours approfondi théâtre d’objets » suivi par les enfants (> voir).

Correspondance épistolaire enfants/anciens.

Une exposition finale met en scène de manière poétique la correspondance épistolaire et les parcours traversés de part et d’autre. Elle sera présentée et exposée tour à tour dans la structure accueillant les anciens, dans l’école, et tout autre lieu susceptible d’être intéressé par l’exposition.

Invitation à la restitution des enfants et rencontre si possible autour de l’exposition.


• Groupe de 12 à 15 enfants maximum (pour une classe entière, compter 2 intervenants-marionnettistes)
• Groupe de 8 à 10 anciens maximum (2 intervenants-marionnettistes)

L’objet est support de jeu…

parcours philo

à partir de 3 séances

À tout âge, questionner la vie.

Les anciens et les enfants suivent parallèlement un parcours philo sur les thèmes abordés en filigrane dans le spectacle : Qu’est-ce que vieillir ? C’est quoi le bonheur ? A t-on besoin d’être accompagné ? C’est quoi être vivant ? etc.

Échange des réflexions entre enfants et anciens : à l’issue de leurs parcours philo respectifs, les enfants et les anciens mettent sur un grand panneau récapitulatif les réflexions qui leur tiennent à cœur.

Si la rencontre est possible : découverte des panneaux ensemble, sinon échange des panneaux.

Correspondance épistolaire encouragée.


• Groupe de 12 à15 enfants maximum (pour une classe entière, compter 2 interventions)
• Groupe de 8 à 10 anciens maximum

Ateliers menés par Jean-Bernard Chappe, artiste plasticien et intervenant formé à la pratique SEVE (Savoir Être et Vivre Ensemble)

parcours philo artistique

3 séances philo + 1 séance peinture

Réalisation d'un tableau peint par les enfants et les anciens à partir du parcours philo.

Ateliers philo-peinture pour les enfants :
Retranscription artistique de leurs réflexions dans un tableau qu’ils remplissent en partie et transmettent aux anciens.

Ateliers photo-langage/peinture pour les anciens :
Réflexion, partages et témoignages autour du tableau proposé par les enfants, puis retranscription artistique de ces réflexions qui vient compléter le tableau des enfants.

Vernissage partagé :
Retour du tableau auprès des enfants et rencontre-échange enfants/anciens si possible autour du tableau commun.


• Groupe de 12 à 15 enfants maximum (pour une classe entière, compter 2 interventions)
• Groupe de 8 à 10 anciens maximum

Ateliers menés par Jean-Bernard Chappe, artiste plasticien et intervenant formé à la pratique SEVE (Savoir Être et Vivre Ensemble)

la masure cadencée ● spectacle vivant ● Lyon & région Auvergne-Rhône-Alpes
site cataluna 2021mentions légales & confidentialité